Style & Innovation

COUPS de CŒUR pour les CREATEURS

Dans le quartier iconique parisien chic de Saint-Germain-des-Prés, le salon de joaillerie contemporaine et de bijoux anciens, TIMELESS jewels, vient de dévoiler des signatures précieuses qui valent vraiment le détour. Chaque joaillier raconte son histoire, ses contes, sa vie à travers ses propres pièces en pierres précieuses. Voici quelques bijoux en diamant qui nous ont fait chavirer le cœur à l’aube des lumières de Noël. Repérage à retrouver sur la toile.

A travers ce joli écrin parisien, place Saint-Germain-des-Prés, nous avons pu découvrir quelques pépites de bijouterie-joaillerie. Des bijoux anciens qui ont le vent en poupe dans le monde entier (voir les superbes ventes actuelles des maisons de ventes aux enchères) côtoyaient l’œuvre des artistes joailliers, celle de personnalités qui fabriquent la majeure partie elles-mêmes dans leur atelier. Du dessin à l’écrin, ces joailliers créateurs français ou belges, mettent en avant un dénominateur commun. Chaque artisan exprime son « mini monde », son univers, vraiment son empreinte, à travers le métal, les pierres de couleur et le diamant. Chacune de ses personnalités du paysage joaillier met en avant une « grammaire créative » grâce aux gemmes. On a pu découvrir par exemple le maitre artisan d’art, Marc Alexandre, qui unit l’imaginaire au savoir-faire. Ces pièces sont comme sorties d’un conte pour enfant : de nombreux bijoux du bestiaire, comme par exemple, un dragon mais pas seulement ; il convoque aussi les animaux de la mer (voir les étoiles de mer en diamant).

-LE BESTIAIRE DES MERS : MARC ALEXANDRE, collection « Etoiles de mer », parure bague et boucles d’oreille, or blanc, or jaune tout pavé diamant
-LE BESTIAIRE DES MERS : MARC ALEXANDRE, collection « Etoiles de mer », parure bague et boucles d’oreille, or blanc, or jaune tout pavé diamant

Patrice Fabre, lui, très connu pour avoir coulé du béton dans une structure d’or ponctuée de diamants depuis des décennies, nous étonne cette fois avec une collection bucolique de coquelicots sertie de diamant noir pour évoquer le pavot et de diamant blanc en guise de petite fleur. L’intérêt est qu’il contraste totalement les matières, comme il sait si bien le faire : de l’aluminium rouge est illuminé par des pierres précieuses pour former un bouquet, en guise de parure.

CONTRASTE DES MATIERES : PATRICE FABRE, paire de boucles d’oreille en aluminium rouge, or et diamants (prix de l’Alchimiste pour cette pièce sur le salon Timeless jewels à Paris)

La créatrice française Lydia Courteille nous étonne tout autant : elle multiplie les lignes thématiques et appelle aussi le vocabulaire féérique de la forêt. Un lapin tout serti de diamants peut sortir d’un œuf. Et même elle pousse le décalage très loin : un squelette précieux sort d’une coquille. Lydia Courteille est l’une des premières joaillières à avoir retravaillé les squelettes et les têtes de mort en diamant (après les vanités du 16ème siècle).

HUMOUR PRECIEUX : LYDIA COURTEILLE, collection « Vanitas », pendentif « Memento mori » en or blanc et diamant

Quant à Thierry Vendome, le fils du fameux artiste Jean vendome, exprime une nature de métal précieux et de pierres. Ses collections s’intitulent « Ecorces », « Branches », « Eboulis » comme si le créateur voulait retransmettre l’énergie, la singularité et les belles aspérités des végétaux. Les collections peuvent être très axées sur le minéral. Il peut également concrétiser le calme d’un lac ou l’écume mouvementé issue de la mer, tout cela en or, pierres de couleur et diamants, et même parfois avec un or sablé pour évoquer la plage.

POESIE DE LA NATURE, THIERRY VENDOME, Bague « Branche » en émeraudes de Zambie, or et diamants © Thierry Vendome
POESIE DE LA NATURE, THIERRY VENDOME, Bagues « Eboulis » : 3 bagues, or jaune, tourmalines, grenats spessartite, grenats rhodolites, citrines et diamants © Thierry Vendome
POESIE DE LA NATURE, THIERRY VENDOME,
Série de bague « Ecorces », collection best-seller en or brut et diamant © Thierry Vendome

Dans cette même lignée exprimant la nature, mais dans un style tout à fait différent, la créatrice joaillière anversoise Coralie Van Caloen propose des parures aux feuillages magnifiques. Influencée par l’Inde, la culture flamande et ses natures mortes du 17ème siècle (paniers de fruits), elle excelle pour magnifier les végétaux à travers ses bijoux. Manchettes, bagues (c’est vraiment sa spécialité), ses boucles se transforment en de très beaux feuillages précieux.

LA MAGIE DES VEGETAUX : CORALIE VAN CALOEN,
boucles d’oreille en or et grenat du Mali
LA MAGIE DES VEGETAUX : CORALIE VAN CALOEN,
parure : un bracelet manchette « feuillage » en or et diamant, accompagné de boucles d’oreille en or et grenat du Mali, et une bague sertie d’une tourmaline « smoky », or et diamant
LE CHARME DE LA TAILLE ANCIENNE ET DU SUR-MESURE : CHRISTINE ESCHER JOAILLERIE, bague « Nid d’abeille », conçue avec des diamants de taille ancienne, d’où la difficulté pour le calibrage des pierres. 1,08 carats de diamant montés sur or jaune

Enfin, grâce au salon parisien Timeless jewels, nous avons découvert des joailliers plus jeunes dans le métier, mais avec beaucoup de talent qui ont attiré tout notre attention.

La maison Veyret conçue récemment par une jeune créatrice qui vend aussi bien des pierres nues que des collections ou des bijoux sur-mesure. Nous nous sommes arrêtés sur sa manchette d’or et de diamants : élégante, raffinée, mettant en scène des feuilles… Aérée, diamantée mais sans esprit ostentatoire.

JEUNE POUSSE JOAILLIERE : MAISON VEYRET, manchette en or et diamant

Autre jeune créateur qui a fait ses études aux Beaux-Arts, à la Haute Ecole de Joaillerie, et à l’Ecole Boulle, Binliang Alexander Peng. Ses créations sont incroyables tant elles associent un univers féérique et une ambiance électrique (grâce à l’utilisation de pierres hautes en couleur). Nous sommes ici dans une ère de la « tradition électro-magique ». C’est peut-être cela l’avenir : plus de frontières, plus de limites pour travailler les diamants et les autres gemmes. Binliang a un bel avenir devant lui. Comme les joailliers créateurs français qui oeuvrent tous dans leur atelier, parfois dans l’ombre, mais qui font tous parler la lumière à travers les pierres. FG.

MAGIQUE ET HYPNOTISANT : BINLIANG ALEXANDER PENG, bague en or jaune, apatite ; de nombreux choix aussi en diamants et matières insolites