Style & Innovation

RoseDior, la poésie des roses

Dix ans après le luxuriant Bal des Roses et dans le sillage des collections Bois de Rose, Rose Dior Bagatelle et Rose Dior Pré Catelan, la collection de haute joaillerie RoseDior rend un hommage poétique et coloré à la fleur préférée de Christian Dior.

Un parfum d’enfance

« Après les femmes, les fleurs sont les créations les plus divines. Elles sont si délicates et si charmantes (…) » écrivait Christian Dior. La rose en particulier avait ce parfum d’enfance attaché au jardin de la maison familiale à Granville, où le couturier adorait s’occuper de la roseraie de sa mère. Victoire de Castellane, directrice artistique de Dior Joaillerie, s’est souvenue de cet éden merveilleux. La collection RoseDior, composée de 54 pièces de haute joaillerie, exprime tout le vocabulaire des pierres, la richesse et la variété des pierres de couleurs, la lumière resplendissante du diamant.

Bouquets de couleurs

Le mélange des trois ors, blanc, rose et jaune ainsi que les textures de l’or poli ou brossé accentuent les contrastes et sculptent la matière pour un rendu au plus près du relief naturel. Sur chaque pièce, les diamants se font triomphants, illuminant le bijou de tous leurs feux ou discrets, semés sur les branches, sur les feuilles ou sur l’ourlet des pétales, posés comme un givre. Ils soulignent un gracieux filigrane d’or, apportent une touche d’éclat à un spinelle rose poudré, un profond saphir, des grenats couleur forêt ou des tourmalines azurées. De la lumière en pluie encore, avec des diamants de tailles différentes, taille brillant, princesse, émeraude, navette… qui se mélangent pour composer un aléatoire mosaïque, typique du style de Dior Joaillerie.  

Roses enchantées

Ces roses aux couleurs festives enchantées par le diamant composent une admirable collection. Posées au cœur de colliers faits de branches noueuses en or brossé, elles sont sublimées par l’aspect mat de l’or. Sur un collier, des perles de diamants, comme des gouttes de rosée, enlacent le cou et retiennent une fleur sertie d’un lumineux spinelle rose taille poire. Sur un autre collier, tout en diamant, le travail entièrement ajouré donne un effet givré à la rose sublime de finesse. Au centre, un diamant taille émeraude très pur de 4.14 carats est placé de biais, clin d’œil à la fantaisie de Victoire de Castellane, qui n’aime que l’irrégularité et l’asymétrie. Une signature que l’on retrouve sur la montre à secret, autre pièce emblématique de la collection avec ses pétales de saphirs roses ourlés de brillants et dont le cœur est un somptueux diamant taille émeraude serti de biais. Le diamant est ici comme un « miroir d’eau », si cher à la créatrice.

Avec son audace et son impertinence habituelles, Victoire de Castellane met en lumière le diamant, éblouissant, follement élégant dans toutes ses interprétations, majestueux, flamboyant ou discret, parsemé, sublimant toutes les pierres de couleurs.