Style & Innovation

Quand les diamants deviennent les meilleurs amis de l’homme

Attention mesdames, les hommes prennent d’assaut le marché du diamant et affolent les esprits en arborant des bijoux en diamants très tendance.

Quand les diamants deviennent les meilleurs amis de l’hommeDe gauche à droite: Nick Jonas, Timothée Chalamet, Trevor Noah
De gauche à droite: Nick Jonas, Timothée Chalamet, Trevor Noah

Le Collier de Patiala est l’une des créations les plus extraordinaires de Cartier. Extravagant, confectionné en 1928, il est composé de 2 929 diamants répartis sur cinq rangs, dont le point d’orgue est le magnifique diamant jaune De Beers de 234 carats. Son propriétaire était le Maharaja Sir Bhupinder Singh, âgé de 37 ans, qui, comme c’était de mise chez les membres de la famille royale indienne à l’époque Art Déco, a expédié ses pierres précieuses pour qu’elles soient remontées à Paris. C’est précisément cette période qui a inspiré la dernière collection de haute joaillerie de Boucheron dénuée de toute connotation genrée. Sur l’une des photos, un modèle masculin présente une chevalière en émeraude et diamant. Sur une autre, il arbore un nœud papillon diamant pavé qui est l’une des nombreuses pièces unisexes transformables.

Broche Cravate Emeraude, Boucheron
Chevalière Emeraude, Boucheron.
Boucheron / Photo presse

«Nous apposons toujours des croquis de haute joaillerie sur des images de femmes pour imaginer comment les pièces pourraient être portées, et cette fois nous l’avons fait également sur des images d’hommes, explique la directrice artistique Claire Choisne. Le tout était naturel, élégant et donnait plus de force à certains modèles. Nous avons alors réalisé que la collection n’avait pas de spécificité de genre, à l’instar de Quatre ou Jack de Boucheron, qui sont deux collections autant appréciées par la clientèle masculine que féminine.»

Les diamants androgynes de Choisne marquent une nouvelle tendance dans la joaillerie pour hommes. Bien que les pierres précieuses aient été prisées par les rois et les souverains pendant des siècles, elles sont devenues, à la fin du XXe siècle, un complément au style masculin. Les mises en scène des diamants de Liberace ont engendré un étalage ostentatoire de richesse dans les années 1980 et 1990, quand les stars du hip-hop et les rappeurs ont popularisé les chaînes et les montres bling-bling. Les boucles d’oreilles en diamant étaient omniprésentes chez les riches jeunes sportifs des années 80, mais leur attrait était limité. 

À l’heure où la mode est à la mixité, les bijoux raffinés pour hommes sont subtils et sophistiqués, un marqueur de goût au même titre qu’une belle montre ou un costume sur mesure. «Alors que la mode masculine est devenue plus expérimentale, il y a plus de liberté d’expression pour la parure masculine, explique le bijoutier britannique Shaun Leane, dont les boucles d’oreilles Talon en diamants pavés et les bagues qui s’entrelacent sont ses créations les plus populaires auprès des messieurs. «Pour ma clientèle masculine, ce n’est pas une question de dimension, mais d’exécution, de longévité et de design raffiné. Ils veulent des pièces qui incorporent or, diamants et pierres précieuses de manière sobre.»

Bague, Shaun Leane
Boucles d’oreilles Talon, Shaun Leane
Bague bouclier, Shaun Leane

Les célébrités ont pris les devants en adoptant des bijoux plus raffinés. Lors de la dernière cérémonie des Oscars, Timothée Chalamet a adopté le style « high-low » en épinglant une broche vintage Cartier à son blouson aviateur Prada. Aux Golden Globes, Ansel Elgort a complété son costume Tom Ford par un papillon en diamant de Tiffany & Co, tandis qu’aux Grammys awards en mars dernier, la seule chose plus éblouissante que le sourire de l’hôte Trevor Noah était sa broche Schlumberger Apollo en or, platine et diamants, signée également par le joaillier américain. Antonio Banderas, John Legend, Alexander Skarsgard et Jason Momoa ont également illustré l’attrait élégant d’une épingle sertie de diamants sur le tapis rouge. Large d’épaules et mal rasé, Jason Momoa ne pourrait être qualifié d’efféminé, malgré les diamants Cartier qui ornaient son revers.

Ansel Elgort à la 77e cérémonie annuelle des Golden Globe Awards
(photo: George Pimentel / WireImage)
Timothée Chalamet à la 92e cérémonie annuelle des Oscars
(photo: Amy Sussman / Getty Images)
Trevor Noah à la 63e cérémonie annuelle des GRAMMY Awards
(photo: Kevin Mazur / Getty Images pour L’Académie nationale des arts et des sciences de l’enregistrement)

Pour un style plus sobre, les pierres incolores, noires, brunes et cognac sont plus adaptées à la garde-robe masculine typique. Fernando Jorge sertit des diamants cognac dans des volutes d’or dans ses dernières créations pour hommes. «La puissance des diamants va bien au-delà de leur éclat. Ils sont incroyablement durs et pratiquement indestructibles; des qualités qui résonnent auprès des publics féminins et masculins », explique-t-il.

Pendentif Diamant Coussin, Fernando Jorge
Bague Diamant Coussin, Fernando Jorge

Shaun Leane est également attirée par les pierres de cognac. «L’une de mes commandes préférées pour un homme était un diamant cognac taille poire de huit carats serti avec des diamants noirs en pavé. Les lignes pures et fortes du design et la couleur subtile lui ont permis de porter une belle et importante pierre avec assurance et sophistication. J’ai essayé de me procurer un diamant similaire, mais en vain; il est si rare.»

Fernando Jorge et Shaun Leane font partie des créateurs à figurer dans l’édition de joaillerie pour hommes de MatchesFashion, lancée en automne / hiver 2020. «La réaction a été fantastique, déclare Damien Paul, responsable de la mode masculine chez MatchesFashion. Un bijou raffiné rehausse instantanément un look décontracté. Beaucoup d’hommes agencent des diamants avec du bois ou des perles. Ils expriment leur personnalité à travers ces touches finales.»

Damien Paul évoque la bague en or brossé de Le Gramme, dont le pourtour intérieur est serti de pierres taillées en baguette, une façon discrète pour les hommes de porter des diamants au quotidien. Stephen Webster, qui a lancé sa première collection homme en 1999, souligne également le charme des baguettes. «L’aspect linéaire de l’Art déco est immédiatement plus masculin» dit Stephen Webster, ajoutant que ses plus jeunes clients aiment superposer des bijoux «de tous les jours» en or jaune incrustés d’un seul diamant. «En effet, l’ajout d’un diamant rend une pièce plus précieuse, spéciale et désirable. Les hommes sont attirés par cela.»

Bague, Le Gramme.
Bague, Stephen Webster.

Les célébrités masculines ont repoussé les limites en portant des pièces habituellement réservées à leurs co-stars féminines. Lors du gala du Met de 2019, Nick Jonas a presque ébloui plus que sa femme avec plus de 100 carats en diamants Chopard. Le roi du bling-bling sur le tapis rouge, Billy Porter ne pouvait être décrit comme discret lors des Golden Globes de 2020 avec un collier de 40 carats en diamants et une broche Tiffany, ou pour l’after party des Oscars de Vanity Fair en 2019, avec une rivière de diamants et une bague de cocktail Oscar Heyman en diamants jaunes de 20 carats. Cette même année, Pharrell a revêtu un élégant collier Jacob & Co en diamants et pierres précieuses sur sa chemise blanche immaculée à mille lieues de ses chaînes gigantesques et clinquantes des années 2000.

Nick Jonas au gala du Met 2019 célébrant «Camp: Notes on Fashion» au Metropolitan Museum of Art
(photo: Taylor Hill / FilmMagic)
Billy Porter à la soirée de Walt Disney Company après les Golden Globe Awards 2020 au Beverly Hilton Hotel
(Photo: Tibrina Hobson / FilmMagic)

«Je ne fais plus de distinction entre les bijoux pour hommes et pour femmes», déclare le créateur de bijoux brésilien Ara Vartanian, dont la tanière / showroom à Mayfair est entièrement faite de béton apparent, de whisky rare et de vinyle vintage. Il associe des bagues en or brossé et diamant et des colliers en diamants noirs à des vestes en cuir et des jeans. «Les hommes portent de délicats colliers, boucles d’oreilles et bagues qui ont été théoriquement conçus pour les femmes et cela leur va à merveille.»

Ara Vartanian a également remarqué une demande accrue de colliers en diamant, en particulier des chaînes extra-longues, portées avec des t-shirts ou des smokings. Confirmant cette tendance, la fondatrice de Messika, Valerie Messika a créé en 2016 une version pour homme de son bracelet signature Move en graphite et titane noir. «Les hommes n’ont pas peur de porter des diamants tous les jours. Ils les considèrent comme quelque chose de personnel à garder près de la peau, dit-elle. Ils sont souvent attirés par les pièces des collections féminines, n’hésitant pas à porter des colliers créés pour les femmes. J’ai réalisé alors qu’il y avait un désir pour des designs plus audacieux.»

Bracelet cordon Move, Messika
Fermoir England Made Me, Stephen Webster
Bracelet Jonc Move, Messika

Les colliers de diamants à la Billy Porter ne deviendront peut-être pas monnaie courante avant un certain temps, mais le confinement a donné aux hommes plus de temps pour expérimenter. «Il y a vingt ans, les mecs trouvaient intimidant de passer en revue les bracelets, les colliers et les bagues», se souvient Stephen Webster à propos de sa collection pionnière Rayman. À l’époque, il était simplement inimaginable de présenter des bijoux à un public exclusivement masculin dans une villa privée, comme il l’a fait l’année dernière. «Aujourd’hui, il y a un champ d’expérimentation à leur portée, bien au-delà des clans de rappeurs, de footballeurs ou de rock stars. Hétéro ou gay, peu importe, on peut intégrer des diamants comme on le souhaite, et ceci est extrêmement excitant.»