Style & Innovation

L’Art de la Bijouterie

Comment est-ce qu’un bijou en diamant passe d’un accessoire de mode à une véritable œuvre d’art ? La réponse à cette question nécessite une exploration approfondie de la signification, de la vocation et de l’esthétique des bijoux en diamants naturels.

Définir le moment exact où un bijou franchit la ligne invisible vers le monde des « bijoux d’art » n’est pas facile, il n’y a aucun critère préétabli. Après tout l’art est l’une des choses les plus subjectives au monde. Si l’art est déterminé par ce qu’un individu considère comme beau ou par la capacité d’un objet à susciter des émotions – c’est la définition du dictionnaire – il est encore plus difficile de définir les caractéristiques d’un bijou d’art. Cependant, mon expérience personnelle de la haute joaillerie m’a permis de constater que certaines caractéristiques sont toujours présentes dans tous les « bijoux d’art » qui me viennent à l’esprit.

Avant de vous révéler ces caractéristiques, il est important de connaître les différents types de bijoux. Certaines créations répondent aux tendances éphémères de la mode et offrent à celui ou celle qui les porte un gage de l’ici et maintenant grâce à des matériaux, des styles et des prix accessibles. À l’inverse, la haute joaillerie est souvent plus créative, moins associée aux tendances éphémères. La haute joaillerie exige l’usage de pierres précieuses volumineuses et un savoir-faire artistique unique à la place de méthodes de production de masse. La plupart des collections de haute-joaillerie sont si sophistiquées qu’elles nécessitent deux ou trois années de travail. Trouver des diamants naturels de couleurs assorties et harmonieuses pour réaliser un collier peut prendre des décennies et demande une patience presque illimitée aux maisons de haute joaillerie. C’est dans ce dernier domaine que les pièces véritablement artistiques s’épanouissent. 

Bien sûr, la beauté de la joaillerie réside dans sa diversité et non son homogénéité. L’important est de pouvoir répondre aux différents besoins de la femme moderne. Grâce à leur ampleur, les bijoux en diamants naturels peuvent être soit des accessoires, soit des investissements, soit des fashion statements. Dans le cas des bijoux d’art, ils représentent le reflet de la sophistication, du goût et de l’élégance de chacun. Les femmes ne sont pas les seules à rechercher ces trésors; les hommes aussi sont susceptibles d’acheter des bijoux d’art et d’en apprécier le caractère unique. Même s’il est rare qu’ils les portent comme les Maharajas le faisaient autrefois.

Nuun

Selon moi, la joaillerie est une forme d’art à part entière, mais c’est aussi un mélange de nombreuses autres formes d’art différentes, comme la sculpture, la peinture et l’artisanat. Chacune de ses formes d’art est essentielle car la joaillerie utilise des techniques variées. La sculpture aide au façonnage et à la taille des pierres. Les associations et les parures de diamants et de pierres précieuses colorées sont aussi magnifique qu’une toile réalisée par un peintre. Et le savoir-faire artisanal permet de combiner tous ces aspects en parfaite harmonie. Les bijoutiers doivent également avoir une grande imagination pour réfléchir au design d’une pièce et ensuite rendre ce projet réel. Nombreux sont ceux qui commencent par un dessin à la gouache – un autre talent artistique par excellence du joaillier de haut niveau – qui utilise des peintures opaques à l’aquarelle pour capturer l’esprit du bijou et l’inscrire sur le papier avant sa réalisation. Il est certain qu’un bijou d’art passera par un grand nombre d’étapes, depuis le moment où l’inspiration se fait sentir jusqu’à son achèvement. À l’inverse à un bijou de mode qui doit simplement répondre rapidement aux désirs du marché.

Maintenant que nous avons un peu discuté du savoir-faire de la haute joaillerie et de ses différences avec les bijoux plus grand public, je peux vous parler des caractéristiques du bijou d’art. Tout d’abord, le bijou est toujours unique et, souvent, il requiert des techniques spécialisées qui ont été perfectionnées ou brevetées par une marque particulière. Le joaillier suisse Boghossian et sa collection Kissing, qui consiste à poser une pierre sur une autre pour créer un tout nouveau spectre de couleurs, en est un merveilleux exemple. De tels bijoux sont généralement le fruit de prouesses artisanales d’une rare complexité et d’une grande maîtrise technique. Ils se distinguent aussi par leur design inhabituel qui jouent sur un thème ou s’inspirent d’un genre, d’une architecture, d’une ville ou d’un personnage historique spécifique. Enfin, un bijou d’art peut être reconnu grâce à l’intensité du travail et le temps nécessaire à sa création. Prenons l’exemple du designer grec Theodoros, dont les boucles d’oreilles « Apache » ont nécessité neuf semaines de travail à l’établi, ainsi que douze mois pour trouver la quantité parfaite de diamants naturels élancés et taillés en crayon. Cela montre la minutie du travail effectué par les maisons de haute-joaillerie.

Art jewels

Ces bijoux en disent long sur les créateurs joailliers qui les ont conçus, on comprend alors leurs inspirations, leurs idées, leurs valeurs et leur approche unique de l’artisanat. Les œuvres de Viren Bhagat, par exemple, reflètent non seulement ses racines indiennes mais aussi sa méticulosité en tant que créateur. Son amour reconnu pour le croquis donne lieu à des bijoux de forme architecturale qui présentent un cheminement clair du dessin à la pièce finie. De même, Santi Jewels, dirigé par Krishna Choudhary, propose des pièces dignes d’un musée qui offrent des étincelles d’histoire, alimentées par la propre formation de Choudhary en histoire de l’art islamique et indien, ainsi que des touches de design Art déco, d’artisanat milanais et de majesté moghole. Seuls les bijoux de haute joaillerie peuvent contenir autant de références à l’histoire, ce qui les rend extrêmement symboliques. 

L’essence de tels bijoux vient également de matériaux ou d’associations de matériaux inhabituels mais qui cohabitent en harmonie. Prenez par exemple, le joaillier allemand Hemmerle et son utilisation du fer et du cuivre avec des matériaux nobles comme des diamants, de l’or et du jade, il expérimente mais le résultat final est toujours délicat et harmonieux. 

Si j’ai mon opinion personnelle sur la beauté et l’influence des bijoux en diamant, je vous invite à vous faire votre propre idée sur ce qu’est un bijou d’art. Pour vous, un bijou d’art ne peut être qu’un investissement ou vous ne jurez peut-être que par la taille, la couleur et la pureté des diamants naturels. Pour d’autres, l’important est l’originalité de la pièce et les matériaux utilisés et pour d’autres encore, c’est l’histoire que le bijou leur évoque. Peut-être que ce qui élève un bijou au rang d’œuvre d’art est l’émotion qu’il suscite chez un individu… si c’est le cas, alors un solitaire en diamant, transmis d’une génération à l’autre, a tout le poids sentimental nécessaire pour se hisser au rang d’œuvre d’art.