Style & Innovation

Exclusif : Ana de Armas Célèbre l’Emerging Designers Diamond Initiative

La star a organisé une soirée mettant en avant les collections de bijoux en diamant de la nouvelle promotion des jeunes créateurs de bijoux en diamant, issus des minorités et des peuples autochtones (Emerging Designers Diamond Initiative), financée par le Natural Diamond Council.

ana de armas eddi Emerging Designers Diamond Initiative

Une James Bond girl séduisante et mystérieuse. Une jeune femme blonde qui répond au nom de Marilyn. Ana de Armas s’est transformée en personnages emblématiques tout au long de sa carrière, mais depuis 2020, la star joue un rôle plus proche de chez elle en tant qu’ambassadrice d’Only Natural Diamonds et soutien de l’Emerging Designers Diamond Initiative (EDDI).

L’Emerging Designers Diamond Initiative a pour vocation d’accroître le nombre de créateurs de bijoux en diamant, issus des minorités et des peuples autochtones, évoluant dans l’univers de la haute joaillerie et de les aider à surmonter les inégalités et les difficultés auxquelles ils sont confrontés. 

Malyia McNaughton a fait partie du premier groupe de créateurs accompagnés par le programme et a réalisé le superbe pendentif en forme d’étoile qu’Ana de Armas a porté lors de la campagne mondiale For Moments Like No Other. Fervent supporteur des marques et initiatives des créateurs de bijoux en diamant, issus des minorités et des peuples autochtones, Ana de Armas a organisé un événement pour présenter le nouveau groupe de créateurs accompagnés par le programme. 

Elle s’est entretenue avec OND pour une interview exclusive sur le programme et son rôle d’ambassadrice d’Only Natural Diamonds.

Lisez l’interview exclusive d’Ana de Armas par Only Natural Diamonds.

na de Armas portant les bijoux de Dorian Webb et Heart the Stone.

En quoi le fait d’être ambassadrice d’Only Natural Diamonds a-t-il changé votre façon de porter des bijoux ?

Ana de Armas: ll m’a fallu deux ans pour apprendre. Au début, j’avais une idée stéréotypée des diamants. Je ne connaissais pas tout le processus qui mène à la fabrication d’un diamant naturel. Cela a été une vraie découverte. Cela a donc définitivement changé ma façon de choisir et d’aborder les bijoux que je veux porter, ma façon d’acheter et ce que je recherche.

Avant, je pensais que je devais attendre une occasion spéciale pour porter des diamants – le tapis rouge, un événement, un festival – et les rendre le lendemain matin. Maintenant, j’ai l’impression de porter des diamants tous les jours. J’ai incorporé les diamants dans mon quotidien, à plus petite échelle. C’est beaucoup plus facile à aborder ; je ne les enlève même pas pour aller me coucher. J’ai l’impression que chaque jour est une bonne occasion de porter des diamants.

ana de armas eddi Emerging Designers Diamond Initiative casey perez artifact
Ana de Armas avec Casey Perez de Casey Perez Jewelry, particicipant à l’Emerging Designers Diamond Initiative
Ana de Armas avec Lana Ogilvie de Sabre Jewelry, participant à l’Emerging Designers Diamond Initiative
Ana de Armas avec Ruben Manuel de Ruben Manuel Designs,participant à l’Emerging Designers Diamond Initiative

De nombreuses femmes ont découvert la satisfaction de s’acheter des bijoux en diamant pour célébrer leurs propres succès. Y a-t-il un bijou sur lequel vous avez jeté votre dévolu pour célébrer vos récents rôles exceptionnels ?

ADA: Il y a cette pièce de Constance de Birthright Foundry : un collier de perles avec une grande pièce à plusieurs niveaux au milieu, en or avec des diamants. C’est magnifique. C’est tellement moderne mais toujours fabriqué de la manière dont les perles doivent être portées. C’est pourquoi il est si important de soutenir les jeunes, car ils proposent de nouvelles idées et réinterprétations de pièces et de bijoux qui sont exactement comme nous sommes censés les porter.

Vous soutenez l’Emerging Designers Diamond Initiative du Natural Diamond Council depuis sa création. Comment cela a-t-il changé votre façon de porter et d’acheter des bijoux ?

ADA : Je pense que c’est vraiment cool que l’industrie du diamant naturel ait choisi de lancer un tel programme. Etant moi-même issue d’une minorité, je me souviens de l’époque où tout ce que je voulais, c’était d’être dans une pièce avec des gens pour dire ce que je voulais dire et montrer ce que j’avais à offrir. Et trouver quelqu’un qui vous pousse à le faire, qui est un mentor qui vous encourage à revenir à vos racines. Être capable de montrer sa propre version des choses, je pense que c’est tellement important et galvanisant. Si ce n’était pas le cas, nous n’entendrions pas parler de ces gens super talentueux, et surtout extrêmement créatifs. C’est incroyable !

Les participants du second programme EDDI L-R: Lana Ogilvie, Corey Anthony Jones, Mckenzie Liautaud, Ruben Manuel, Casey Perez and Halle Millien

Y a-t-il un bijou que vous avez porté pendant les campagnes de communication et auquel vous pensez encore ?

ADA : Il y avait ces incroyables boucles d’oreilles créoles avec des diamants tout autour. Stupéfiant et magnifique !

Avez-vous un bijou en diamant qui vous porte chance ?

ADA: J’ai des boucles d’oreille créoles de taille moyenne avec des petits diamants tout autour qui sont probablement l’une des premières fois où j’ai dépensé de l’argent pour moi. Et je pensais les avoir perdues à cause de tous ces voyages et de ces valises à faire et défaire. Récemment, l’une de mes amies a trouvé une petite valise à main avec des chargeurs et d’autres choses, et les boucles d’oreilles étaient là ! Quand je les ai trouvées, je me suis vraiment sentie comme si, oh mon dieu, j’avais trouvé mon truc. Je les ai portées tout l’été, en fait. Je ne sais pas si c’est de la chance, mais je me sens vraiment bien avec elles.