L’univers du Diamant

Le pouvoir des partenariats

De nos jours, les diamants naturels ne se contentent plus de n’être que le symbole d’un amour éternel. Récemment, les acteurs de l’industrie s’efforcent de faire en sorte que les diamants soient également synonyme de transparence et de durabilité et qu’ils aient un impact positif à long terme sur les communautés minières locales.

Le pouvoir des partenariats

Le diamant naturel est le symbole de l’amour par excellence et cette idée remonte à 1477, lorsque l’archiduc Maximilien 1er d’Autriche demanda en mariage Marie de Bourgogne en lui offrant un diamant. Et même si notre attachement à ce symbole romantique persiste, les diamants ont acquis une symbolique supplémentaire dans de nombreux pays: celui de l’impact positif et durable sur les collectivités minières locales. Pour que leurs opérations soient les meilleures en éthique et en durabilité, les sept principaux producteurs de diamants naturels se sont ainsi associés avec les communautés locales pour que les retombées soient bénéfiques à long terme pour les générations à venir.

Les diamants naturels contribuent à la vie et à la subsistance de plus de dix millions de personnes dans le monde, et cette industrie, à elle seule, peut offrir de réels avantages grâce à sa part importante dans la création de valeur. L’industrie moderne de l’extraction de diamants injecte 6,8 milliards de dollars par an dans les marchés locaux en achetant des biens et des services de proximité. Les achats locaux ont un effet démultiplicateur et un impact significatif et durable sur les économies des régions. Par exemple, Petra Diamonds a créé un centre de ressources pour le développement des entreprises dans chacune de ses exploitations sud-africaines afin de soutenir les entrepreneurs locaux et servir de pont entre les entreprises des environs et la chaîne d’approvisionnement de la mine. De même, les programmes Tokafala et Zimele du groupe De Beers fournissent des fonds de développement, des formations et des parrainages à un large éventail d’entreprises et d’industries. Ils soutiennent plus de 1000 entreprises et près de 10 000 personnes au Botswana et en Afrique du Sud.

L’engagement de l’industrie va au-delà de leurs biens et services. Quatre-vingt pour cent de la valeur créée par l’industrie diamantaire est conservée localement, favorisant une croissance économique durable dans les communautés avoisinantes. Cela comprend le financement de la construction d’écoles et de programmes d’éducation pour le développement de compétences, l’octroi de prêts aux propriétaires et créateurs d’entreprises locales, la construction de centres culturels dans des régions isolées, le financement de la construction d’hôpitaux pour les employés, leurs familles et les communautés environnantes, ainsi que la rénovation des aires de jeux, de colonie de vacances pour enfants, de stade et d’autres activités culturels. En tant que principal contribuable et employeur de Yakoutie, vaste région du nord-est de la Russie, ALROSA crée des emplois pour plus de 3000 spécialistes de la région et investit pour garantir de bonnes conditions de travail et de vie à ses employés. En 2019, avec le soutien financier d’ALROSA, une nouvelle école, un hôpital, un centre sportif ainsi que de nombreux autres aménagements publics, dont un nouvel aéroport moderne, ont été construits dans la région. Avant la découverte de diamants au Botswana en 1967, le pays comptait moins de sept kilomètres de routes pavées. Aujourd’hui, ce nombre est passé à presque 7 000 et la pauvreté a été réduite de moitié. En d’autres termes, de réels efforts engendrent de réels changements. Rio Tinto est un partenaire fondateur du Centre d’Excellence pour le Développement Minéral au Canada qui a pour but de stimuler l’emploi et favoriser la participation des communautés autochtones. En 2018, Lucara a lancé le Karowe Village Initiative (KVI), axé sur l’investissement et le développement de projets et de structures communautaires durables tels que la ferme coopérative de Mokubilo, développée en partenariat avec le village de Mokubilo. Cette ferme est conçue pour lutter contre la malnutrition, en fournissant légumes et protéines aux prix abordables, tout en créant des opportunités d’emploi et des possibilités de formation.

Le soutien de l’industrie du diamant naturel au Botswana a facilité le développement de l’enseignement primaire et secondaire gratuit. Il y a maintenant plus de 300 écoles secondaires dans le pays, contre trois seulement en 1966. Le Groupe De Beers a fondé des écoles pour les élèves des régions proches de leurs exploitations minières, que leurs parents soient ou non directement employés par l’entreprise. En Tanzanie, la mine Williamson de Petra possède sa propre école primaire de Mwadui qui dispense un enseignement gratuit en anglais à 460 élèves. Ces investissements dans l’éducation constitueront une valeur ajoutée pour les générations à venir. Arctic Canadian Diamond Company offre une bourse d’études postsecondaires de 2 500 $ « Ekati Plus » accordée à 2 étudiants chaque année dans le cadre de la convention économique et sociale conclue avec le gouvernement des Territoires du Nord-Ouest. Depuis 2015, RZM Murowa gère un programme de soutien à l’éducation dans neuf écoles rurales. Depuis sa création, ce programme a bénéficié à plus  d’une centaine d’élèves défavorisés chaque année.

L’industrie du diamant naturel soutient également l’amélioration des soins de santé des collectivités où elle opère. Les hôpitaux des mines jouent un rôle clé et sont souvent aménagés pour répondre aux besoins les plus urgents de chaque communauté. L’hôpital Williamson Diamond de Petra en Tanzanie dirige un certain nombre de services de santé en collaboration avec le gouvernement tanzanien, dont le pôle de santé mère-enfant, la prévention du paludisme, des consultations pré et post dépistage du sida et son traitement antirétroviral. RZM Murowa subventionne cinq centres de santé en zone rurale qui desservent une population d’environ 50 000 habitants. ALROSA a construit un nouvel hôpital à Batagay, en Yakoutie, et apporte un soutien permanent aux hôpitaux de la région d’Arkhangelsk en fournissant de nouveaux équipements médicaux.

Rien de surprenant que l’industrie du diamant naturel soit l’une des plus prospères au monde. La valeur de ces précieuses gemmes extraites de notre terre perdurera, tout comme les engagements forts de l’industrie envers leurs partenaires locaux. Cet engrenage de changements positifs est bel et bien éternel.