L’univers du Diamant

KP Sangvhi Donne du Pouvoir aux Femmes dans la Ville Diamantaire de Surat, en Inde.

De la même manière que l’on polit un diamant, nos vies sont également passées par un parcours de raffinement”, explique Dipti Sonavane, employée de l’usine de diamants de KP Sanghvi en Inde.

By |

Sonavane faisait partie d’un collectif de femmes à qui l’on a proposé de rejoindre KP Sanghvi, une entreprise de taille et de polissage de diamants, entièrement féminine située dans la ville diamantaire de Surat, dans l’État du Gujarat, à l’ouest de l’Inde. L’établissement a été lancé en 2012 pour permettre aux femmes de la région, qui étaient auparavant en difficultés financières et sociales, d’acquérir des compétences tout au long de leur vie et un revenu qui transformerait leur existence.

Alors qu’en Inde, l’idée que les femmes travaillent est toujours stigmatisée et que la culture veut que les femmes donnent la priorité au mariage et aux tâches ménagères, KP Sanghvi est le fer de lance d’un changement vers l’égalité. L’entreprise recrute et forme des femmes ayant peu ou pas de compétences ou d’expérience préalables. “Nous voulions rendre à la société ce qu’elle nous avait donné et nous n’avions pas l’impression que donner de l’argent serait bénéfique à long terme. Nous avons donc eu l’idée de donner du travail aux femmes, de leur donner une formation pour qu’elles puissent gagner leur vie”, explique Jimit Sanghvi, Président de l’entreprise.

sanghvi inspecting

L’équipe, qui comptait au départ 17 postes de stagiaires, s’est agrandie pour atteindre une centaine d’emplois à temps plein – une croissance que Jimit Sanghvi décrit comme un succès immédiat. En donnant la priorité à l’emploi des femmes, des considérations telles que l’égalité de rémunération et les congés de maternité ont été au centre des conversations : “Les femmes pouvaient également se sentir plus en sécurité dans leurs déplacements, car notre usine entièrement féminine était plus proche de la gare”, ajoute Jimit Sanghvi.

SANGHVI polishing

Les femmes au cœur de l’action de KP Sangvhi

Chaque personne de l’entreprise a eu son lot d’histoires fortes, chacune ayant sa propre série de luttes et de triomphes. Certaines femmes sont veuves ou chefs de famille monoparentale, d’autres ont accumulé des dettes ou ont été confrontées à une grande pauvreté. Pour Dipti Sonavane, l’emploi représentait une seconde chance d’avoir un avenir prometteur. “Mon mari m’a quittée alors que j’étais enceinte de cinq mois à la suite d’une dispute au sujet de ma dot. Je n’ai reçu aucune aide de la part de mes parents ou de la société et les choses étaient sans espoir”, dit-elle. “Puis, ma vie a pris un tournant il y a dix ans lorsque j’ai eu l’opportunité de rejoindre KP Sanghvi en tant que stagiaire.”

sanghvi polishing

Tout au long de son séjour chez KP Sanghvi, Dipti Sonavane a acquis un sentiment de sécurité et d’indépendance grâce à son emploi. “Mon travail m’a assuré une certaine dignité dans la société”, dit-elle en décrivant sa carrière chez KP Sanghvi et en expliquant comment est devenue l’une des femmes les plus anciennes de l’entreprise. “J’ai pu cultiver un plus grand pouvoir de décision et j’ai pu donner une bonne éducation à mon fils. Les femmes qui m’entourent ont commencé à me considérer comme un modèle.”

De même, Daksha Rana a acquis une certaine indépendance grâce à son emploi dans le studio de diamant. “Avant d’entrer dans cette entreprise, mon mari et moi avions du mal à subvenir aux besoins de notre foyer”, explique-t-elle. “Mais ensuite, cette opportunité s’est présentée et j’ai non seulement une liberté financière, mais aussi une plus grande confiance en moi. J’ai pu économiser et contribuer au mariage de mes fils et à d’autres dépenses familiales.”

SANGHVI woman cutting

L’absence de discrimination fondée sur les castes, des horaires flexibles pour tenir compte des priorités familiales et un sentiment général de sécurité pour les employées sont les attributs de KP Sanghvi que Rana, et nombre de ses collègues, apprécient le plus. C’est ce type d’environnement qui nourrit le talent et qui, dans le cas de Rana, l’a aidée à devenir une employée de premier ordre, chargée du ” polissage final “, c’est-à-dire de s’assurer que les rondistes des diamants sont parfaitement ronds et lisses. N’ayant jamais manipulé d’équipement technique avant de rejoindre l’entreprise, elle a depuis déclaré avec confiance : “Donnez-moi n’importe quelle machine et je la ferai fonctionner !”.

Grâce au succès du projet, les femmes ont maintenant été intégrées dans d’autres établissements mixtes de KP Sanghvi, où, dans un environnement d’égalité et de parité, la main-d’œuvre est actuellement composée de plus de 40% de femmes. Ce modèle devrait inciter le secteur dans son ensemble à s’attaquer à la discrimination fondée sur le sexe, à modifier les attitudes à l’égard de la diversité, de l’égalité et de l’intégration sur le lieu de travail et à lutter contre le faible pourcentage de femmes dans la population active du pays.

L’initiative a même attiré l’attention de la célèbre joueuse de tennis Serena Williams, qui a choisi de s’approvisionner auprès de KP Sanghvi pour sa collection de bijoux, qui, selon elle, est une “célébration des femmes fortes dans [sa] vie et dans le monde entier”.

SANGHVI three women

“C’est passionnant de penser que nous aidons à produire des diamants pour Serena Williams Jewelry”, déclare Dipti. “Si vous m’aviez dit que je ferais ce travail de rêve il y a vingt ans, je ne vous aurais pas cru.”