L’univers du Diamant

Il Pleut des Diamants sur Saturne 

Non seulement des étoiles sont entièrement constituées de diamants, mais certaines planètes ont même connu l’inimitable pluie de diamants !

By |
raining diamonds on saturn

Selon la légende, lorsque les diamants naturels ont été découverts pour la première fois en Inde il y a des centaines d’années, éparpillés dans les champs après le passage d’orages, les populations locales croyaient à des bénédictions divines. Au fil des années, leur réelle origine a été découverte, ils sont en réalité créés au centre de la Terre sous des conditions de pression et de chaleur extrêmes. Mais si on vous disait qu’il pleut littéralement des diamants sur Saturne et dans plein d’autres endroits encore loin des royaumes terrestres ? Le croiriez vous, si on rajoutait que les diamants constellent littéralement le ciel ?

Des anneaux et des diamants
Pendant des siècles, les astronomes ont été fasciné par Saturne. Elle a été reconnue comme le joyau le plus précieux de notre système solaire, une des plus belles planètes. Alors que les anneaux qui l’entourent sont déjà source de fascination, il est encore plus étonnant de réaliser qu’il pleut des diamants sur Saturne ! Des données atmosphériques découvertes en 2012 ont permis de comprendre plus amplement ce phénomène. 

Saturn rains diamonds
Tonnerre, éclairs et orages donnent lieu à un phénomène naturel sur Saturne qui permet l’apparition de pluies de diamants. Environ 1000 tonnes de diamants pleuvent chaque année sur la planète aux anneaux. Image gracieusement offerte : Représentation d’artiste.

Le carbone étant abondant sur cette planète géante et gazeuse, les tempêtes et les orages transforment le méthane en suie ; en tombant, il se durcit en morceaux de graphite, puis en diamants rares ! Ces « grêlons » de diamants finissent par fondre en une mer liquide de lave dans les noyaux chauds de la planète. Mesurant environ un centimètre, ces diamants sont si prestigieux que même les plus grandes célébrités rêveraient d’en porter un.  

Combien de diamants sont créés sur Saturne ? Environ 1000 tonnes de diamants par an ! La mine d’Aïkhal en Russie, connue pour être la plus grande mine de diamants au monde contiendrait environ 175,56 millions de carats de diamants. Comparé à l’incessante pluie de diamants sur Saturne, cela semble dérisoire. 

Beaucoup plus de Diamants dans le ciel !

Comme le montre de nombreuses études, les diamants naturels, bien que rares sur Terre, se trouvent plus facilement dans notre univers ! Les diamants de source extraterrestre n’apparaissent pas seulement sur les planètes, mais également sur les étoiles et les météorites.

L’autre géante gazeuse, Jupiter, est elle aussi réputée pour connaitre les mêmes averses de diamants. Dans les profondeurs de l’atmosphère de Jupiter, les conditions sont si extrêmes que les pierres précieuses peuvent se liquéfier pour former des océans de diamants.

Outre Saturne et Jupiter, Uranus et Neptune sont également célèbres pour leur ciel constellé de diamants. Il faut remonter à 1981, lorsque l’article de Marvin Ross révélait la présence de diamants sur ces géantes de glace.  

Diamond Rain
Alors qu’il pleut des diamants sur Jupiter et Uranus, le noyau froid empêche les diamants de fondre en mers scintillantes de lave. Selon les scientifiques, ces diamants pourraient ne jamais fondre. Image gracieusement offerte : Représentation d’artiste.

Les atmosphères de Neptune et Uranus sont principalement composées d’hydrogène, d’hélium et d’une plus petite concentration de méthane. Sous ces couches atmosphériques, il existe un fluide super chaud et super dense composé de matériaux tels que l’eau, le méthane et l’ammoniac. Et c’est dans cette matière chaude et dense que se forment les diamants. Contrairement à Jupiter et Saturne, les noyaux d’Uranus et de Neptune sont beaucoup plus froids et la température élevée qui provoque la fusion des diamants n’est donc jamais atteinte. Ainsi, les diamants de Neptune et d’Uranus ne fondront peut-être jamais ! 

Une planète faite de diamants ?
En 2004, des astronomes ont découvert par hasard, dans une galaxie voisine, une exoplanète qui semblait tout droit sortie de la science-fiction. L’exoplanète 55 Cancri e, située à 40,12 années lumières de nous, ne fait peut-être que deux fois la taille de la Terre, mais a huit fois sa masse. La raison ? Elle serait composée principalement de diamants précieux ! Elle tourne autour de son étoile en seulement 18 heures, sa surface a une température de près de 2700 degrés Celsius. Ces conditions très spécifiques seraient à l’origine de cette abondance de diamants !

Selon la NASA, la valeur de la planète est estimée à 26.9 nonillion de dollars !  Par comparaison, l’estimation de la banque Mondiale du PIB de la Terre semble être minuscule avec ses 70 trillions de dollars !

A l’image de cette planète de diamants qui orbite avec cinq autres autour de leur étoile, de nombreuses autres étoiles de l’univers ornent le ciel d’un éclat incomparable que les amateurs de diamants ne connaissent que trop bien…

Des étoiles en diamant dans des galaxies lointaines, très lointaines
Identifiée initialement sous le nom de V886 Centauri ou BPM 37093, Lucy, la naine blanche d’environ 4000km est probablement le plus gros diamant naturel que l’on ait jamais vu. Avec ses 10 milliards de milliards de milliards de carats, elle brillait si fort qu’elle pouvait être vue depuis la constellation du Centaure, à près de cinquante années-lumière de nous !

Saturn the planet that rains diamonds
Les diamants existent en abondance dans l’espace. Connus sous le nom de diamants extraterrestres, ils ne pleuvent pas seulement sur les planètes. On les trouve dans les météores, les étoiles et même les exoplanètes. Le 55 Cancri e est composé principalement de diamants ! Image gracieusement offerte : représentation d’artiste.

Lucy est peut-être la première de son espèce, mais elle n’est pas la seule. PSR J2222-0137, âgée de 11 millions d’années, repérée à près de 900 années-lumière, ce diamant est bien plus gros que Lucy. Selon la théorie, elle serait peut-être plus ancienne que la Voie lactée. Cette étoile, ainsi que de nombreuses autres comme elle, prouvent que dans certaines parties de notre univers, les diamants sont vraiment éternels.