L’univers du Diamant

Construire des Communautés Prospères avec des Diamants Naturels

De la Sibérie à l’Afrique du Sud, le monde des diamants naturels s’engage pour la santé et le bien-être de ses employés et des communautés environnantes. Investir dans la prévention des maladies et la construction de nouvelles installations de soins de santé permet d’assurer un développement durable dans certaines des communautés les plus reculées de la planète.

Depuis des siècles, des guérisseurs croient au pouvoir de guérison des cristaux et des diamants qui favoriseraient le bien-être physique et mental. Aujourd’hui, le monde du diamant naturel fait bien plus.

Après une année particulièrement difficile, nous pourrions tous bénéficier d’un peu d’énergie positive et d’apaisement. La pratique de la guérison par les cristaux est devenue un rituel incontournable pour les personnes riches et célèbres, ce n’est donc pas surprenant que le diamant soit considéré comme invincible et la pierre qui peut tout guérir. Chez toutes les anciennes civilisations, les diamants étaient les pierres les recherchées car ils avaient la réputation d’avoir des propriétés curatives. L’art égyptien antique présente le diamant comme la pièce maîtresse de l’ankh, leur symbole de vie. Le diamant est également associé au septième chakra, celui qui connecte l’homme à sa nature divine. Ces magnifiques pierres sont réputées unir l’esprit et le corps en un seul être, favorisant une puissance incroyable, un développement émotionnel et une énergie d’amour.

Carol Woolton, rédactrice en chef de la rubrique bijoux au British Vogue, déclare : « Au plus profond de chaque pierre se cache une magie primitive et énergétique qui est inexplicable. Bien avant que les diamants deviennent un symbole de beauté et d’éclat, ils étaient utilisés comme amulettes au pouvoir guérisseur, ils étaient portés pour se protéger des forces surnaturelles et maléfiques. »

Bien que tout cela ne soit pas prouvé scientifiquement, les effets bénéfiques des diamants sont indéniables. Et aujourd’hui, les diamants ont bien d’autres effets positifs. Ils jouent un rôle essentiel dans le développement à long-terme des pays dont ils proviennent.

Cristaux Guérisseurs et Diamants dans la Lutte contre la COVID-19

Rien que l’année dernière, alors que la pandémie ravageait la planète, le monde des diamants était en position de force pour agir. Grâce à ses dix dernières années d’investissement dans les soins de santé des communautés, à son expérience dans la construction de centres médicaux et dans la collaboration avec des professionnels de la santé, l’industrie du diamant a pu concentrer son attention et ses fonds sur les efforts d’aide rapide contre la COVID-19. Le monde du diamant naturel accorde également une grande importance à l’aide aux communautés qui vivent actuellement dans des conditions de confinement et d’isolement. Dans le monde entier, des mines comme ALROSA, Lucara Diamond, Petra Diamonds et le groupe De Beers travaillent avec des partenaires locaux pour financer et distribuer de la nourriture, de l’eau et des produits d’hygiène aux personnes qui restent chez elles pour protéger des vies. 

Toutes les mines de Petra Diamond sont équipées d’appareil de mesure de la température à infrarouge et de questionnaires de santé numériques auxquels les employés doivent répondre avant de commencer à travailler. S’il y a lieu de s’inquiéter, ils sont accompagnés jusqu’à un centre médical pour voir un médecin et effectuer un test.

« La COVID-19 dans notre région a été étonnamment bien maîtrisée, » dit Islam Chipango, le Vice-Président des Ressources Humaines et de l’Administration chez RZM Murowa, basé au Zimbabwe. « Notre mine est au milieu d’une communauté très rurale, cet emplacement nous pose de nombreux défis. Pour y faire face, l’entreprise a veillé à ce que tous les agents de santé en première ligne disposent de tests, de désinfectant et d’équipements adéquats. Nous avons distribué des équipements de protection et des masques aux centres communautaires voisins, tout en rénovant un centre d’isolement à l’hôpital Lundi dans la province des Midlands. Au total, nous soutenons cinq cliniques qui prennent en charge environ 25 000 personnes. »

Doctor with diamond and healing crystals

Cristaux Guérisseurs et Diamants au Service de la Santé au Quotidien

La clinique Mutambi, construite par RZM Murowa, est devenue une référence pour les autres cliniques. Elle est entièrement équipée, et marche à l’énergie solaire, elle est alimentée en eau par la mine. RZM Murowa a aidé à construire une nouvelle salle d’attente pour la maternité. « Nous fournissons également des médicaments à la clinique pour préserver la santé des communautés, » déclare M. Chipango.

On ne saurait trop insister sur l’éloignement de ces communautés. L’hôpital le plus proche de RZM Murowa se trouve à plus d’une heure de route. C’est là qu’on voit la véritable valeur des diamants pour ces communautés : les habitants n’auraient jamais pu avoir accès à ces nouveaux hôpitaux et programmes de santé auparavant.

« Dans la plupart des communautés rurales, il n’est pas possible de voir un médecin parce qu’il faut pouvoir se déplacer et dépenser beaucoup d’argent. Nous avons permis aux médecins de se rendre dans les communautés, et grâce à notre financement, cela ne coûte rien à la communauté. » explique M. Chipango.

DR NYAHWA healing crystals and diamonds
Docteur Andrew Nyahwa. Crédit photo RZM Murowa.

Le Docteur Andrew Nyahwa supervise toutes les questions relatives à la santé des employés et des communautés proches de la mine RZM Murowa. Il visite les cinq cliniques plusieurs fois par mois, il forme et perfectionne les équipes sanitaires afin qu’elles puissent répondre aux demandes quotidiennes. Le Docteur Nyahwa soigne aussi certains patients qui ont besoin de soins spéciaux, plus poussés. « RZM Murowa s’occupe non seulement de ses employés mais aussi des communautés environnantes, ses investissements ont des conséquences positives immenses, » nous dit Dr. Nyahwa. « Les infirmières ont besoin de beaucoup d’aide pour améliorer leurs connaissances médicales et RZM Murowa a rendu cela possible. »

Soutenir des communautés vivant actuellement en confinement et en isolement est une autre priorité du monde du diamant. Dans le monde entier, des mines comme ALROSA, Lucara Diamond, Petra Diamonds et le groupe De Beers travaillent avec des partenaires locaux pour financer et distribuer de la nourriture, de l’eau et des produits d’hygiène aux personnes qui restent chez elles pour protéger des vies. Le groupe De Beers a même acheté des machines à tests PCR pour le Botswana, la Namibie et l’Afrique du Sud ; il a créé des laboratoires pour analyser ces tests, ce qui permet de mieux diagnostiquer la COVID-19 et de freiner sa propagation.

En guise d’héritage durable, il n’est pas rare que l’exploitation de diamants finance la construction d’hôpitaux dans des régions reculées du monde, comme à Zhigansk, un petit village iakoute situé sur les rives du fleuve Lena en Russie. Un peu plus de trois milles personnes y vivent, mais en l’absence d’une infrastructure développée, ses habitants doivent depuis des années parcourir des centaines de kilomètres pour recevoir des soins médicaux de qualité. Tout a changé il y a peu, lorsqu’ALROSA a investi 6 millions de dollars dans la construction d’un nouvel hôpital dans le village.

DIAMOND HEALING ALROSA HOSPITAL healing crystals
Hôpital régional de Zhiganskaya. Crédit photo ALROSA.

À l’hôpital régional de Zhiganskaya, une équipe de médecins et d’infirmières a été formée, de nouveaux départements et des équipements modernes ont été installés. Désormais, il y a un département pour les soins des enfants, des salles de thérapie, un centre de maternité, des spécialistes en gynécologie et des soins chirurgicaux.

Une des conséquences positives directes de l’exploitation de diamants est la création d’emplois, comme on peut le voir dans le secteur de la santé, à l’hôpital de Zhiganskaya. Tsaone Sekanami est le médecin chef de l’hôpital de la mine de Jwaneng au Botswana. Cet hôpital appartient à 100% au producteur de diamants Debswana. Tsaone affirme qu’il doit son emploi au monde des diamants. « J’ai toujours voulu travailler avec Debswana, je vois la relation qu’ils ont avec le gouvernement, j’apprécie leurs objectifs de développement. Mon hôpital accueille environ 90 000 patients par an, la majorité d’entre eux sont des employés et des sous-traitants de Debswana, mais 40% sont des villageois locaux. »

DIAMONDHEALING_DR JWANGENG HOSPITAL healing crystals and diamonds
Un médecin de l’hôpital de la mine de Jwaneng, crédit De Beers.

L’hôpital de Jwaneng a été entièrement financé par Debswana, pour un coût annuel de plus de 3,6 millions de dollars, ce qui permet d’accueillir environ 30 000 personnes par an. Environ 60% des personnes qui utilisent l’hôpital ne sont pas des employés de la mine de Jwaneng. « Nous nous occupons gratuitement des habitants des villages, qu’ils travaillent pour la mine ou non, » explique Sekanami.

Cristaux Guérisseurs et Diamants au Service de la Prévention de Maladie

Jacques Oosthuyzen est responsable de la santé et de l’hygiène au travail au sein du groupe Petra Diamonds en Afrique du Sud. Depuis son arrivée en 2011, il a consacré son expertise à l’élimination des maladies qui pourraient mettre en danger la vie des employés de Petra et des communautés environnantes. « Nous avons commencé par examiner les conditions qui ont toujours prévalu dans le secteur minier, mais nous sommes allés bien au-delà. » explique Oosthuyzen.

En Afrique du Sud, la tuberculose est le plus gros risque associé à l’extraction des diamants. « Nous avons constaté que les cas de tuberculose que nous observions concernaient principalement les employés qui avaient d’autres problèmes de santé sous-jacents et ceux qui venaient de régions où les cas de tuberculose étaient très élevés, » explique Oosthuyzen.

La proximité des mineurs sous terre a contribué à la propagation de la tuberculose, mais grâce à de nouvelles normes plus strictes en matière de propreté et d’entretien des environnements de travail, ainsi qu’à des contrôles de santé réguliers pour les employés, cette maladie a été considérablement réduite parmi les employés de Petra Diamond, mais aussi du groupe De Beers.

« Cela fait un certain temps que nous n’avons plus de maladies professionnelles, » dit Oosthuyzen. « Nous travaillons en réduisant et en éliminant les risques à la source, en faisant attention à ce que tous les employés soient en bonne santé et qu’ils disposent d’un environnement de travail propre et sain. »

« Chaque employé doit effectuer une visite médicale une fois par an. Si vous travaillez au siège, c’est tous les deux ans, mais pour ceux qui sont directement impliqués dans l’exploitation minière, c’est tous les ans. Nous effectuons tous les contrôles habituels de la tension artérielle, de la glycémie, etc. Mais nous effectuons également des tests de la fonction pulmonaire, des radiographies pulmonaires, des tests auditifs et visuels – tout ce qui est nécessaire. »

Le véritable changement s’est effectué quand ces nouvelles actions et normes ont été inscrites dans le code des soins de santé et de bien-être du groupe. « Au cours des trois ou quatre dernières années, nous nous sommes concentrés sur le suivi des maladies chroniques et des maladies liées au mode de vie afin de savoir qui sont les personnes atteintes de ces maladies et de nous assurer qu’elles reçoivent le bon traitement. Nous avons transformé l’ensemble du système, pour le rendre plus efficace, » dit Oosthuyzen.

Grâce à une collaboration étroite avec les autorités locales, ces contrôles sanitaires et ces programmes pour accroître le bien-être ont été étendus aux communautés situées autour des mines de diamants de Petra Diamond. Geoffrey Titi, le praticien en charge de la santé et du bien-être au sein du groupe Petra Diamond, explique que des campagnes de sensibilisation ont été mises en place, avec l’aide du gouvernement, pour faire mieux connaître les prestations de santé qui sont offertes par la mine aux communautés. « Nous avons travaillé avec les établissements publics et les cliniques locales en veillant à ce que les personnes diagnostiquées reçoivent un traitement. »

Dans toute l’Afrique australe, le groupe De Beers offre des soins de santé de première classe aux membres des communautés par le biais de ses cliniques et hôpitaux situés autour de ses mines. L’entreprise a une vision et des objectifs stratégiques centrés sur la santé, un pilier essentiel de sa stratégie plus large « Building Forever », qui souligne son engagement à créer un impact positif durable qui perdurera bien au-delà de la découverte de diamants.

Grâce au programme « Building Forever », l’entreprise s’engage à créer des partenariats pour faire prospérer ces communautés, et, ce faisant, à améliorer la santé, l’éducation et les moyens de subsistance. Elle établit des plans d’action et des questions prioritaires avec l’aide de la London School of Hygiene and Tropical Medicine (LSHTM) et des partenaires locaux.

D’ici à 2030, le but est d’atteindre, dans toutes les communautés partenaires, les cibles prioritaires de l’Objectif 3 de Développement Durable (ODD) des Nations Unies. Il s’agit notamment de réduire les taux d’infection par le VIH et la tuberculose, ainsi que la mortalité infantile et maternelle, les violences sexistes et les accidents de la route en Afrique australe. De l’autre côté du globe au Canada, le groupe De Beers donne la priorité aux soins de santé pour les groupes vulnérables au sein des communautés autochtones, ce qui inclut des programmes visant à traiter la santé mentale, la toxicomanie, la grossesse chez les adolescentes, l’obésité et les violences sexistes.

Faire Équipe pour les Bonnes Raisons

Tout cela ne peut être réalisé seul. Dans tous les cas, les partenaires, le gouvernement, la société civile et les ONG ayant un objectif commun sont à l’origine du succès de chaque initiative en matière de santé financée ou créée par le monde du diamant. Le docteur Tshepo Sedibe, principal responsable de la santé au sein du groupe De Beers explique : « Nous nous demandons toujours ce qui fait défaut aux communautés. Comment établir des priorités pour vraiment avoir un impact positif ? Nous identifions nos objectifs, nous sélectionnons nos partenaires et nous impliquons les communautés. Nous veillons même à ce que les médicaments parviennent aux personnes vivant dans des zones reculées et éloignées en établissant des partenariats pour la logistique. »

Lorsque les mines de diamants ont été créées, la santé et la sécurité des employés se résumaient à des casques de protection. Désormais, dans le nouveau monde du diamant, la santé signifie le bien-être, la sécurité et le bonheur des employés des mines et des communautés qui les entourent, ainsi que des partenariats à long terme qui assurent un avenir meilleur pour tous. « Je pense que davantage de personnes sont ouvertes à l’idée de travailler dans le monde du diamant aujourd’hui, car nous avons créé un environnement de travail positif », conclut Oosthuyzen. « C’est un secteur où il est agréable de travailler et où les entreprises prennent soin de leurs employés et de la communauté au sens large – non seulement maintenant mais en investissant dans leur santé et leur bien-être pour les années à venir. »