Diamants d’Exceptions

La découverte d’un diamant de 1 098 carats au Debswana pourrait être le troisième plus gros diamant jamais découvert

La Debswana Diamond Company a mis au jour ce diamant mythique.

La découverte d’un diamant de 1 098 carats au Debswana pourrait être le troisième plus gros diamant jamais découvertPhoto Credit: Debswana Diamond Company
Photo Credit: Debswana Diamond Company

Nous avons vu notre lot de gros diamants dans l’industrie de la joaillerie, mais la pierre mise au jour par la De Beers partenaire Debswana Diamond Co. au Botswana au début du mois est vraiment unique en son genre.

Selon un rapport Reuters, ce diamant massif de 1098 carats serait le troisième plus gros diamant du monde, juste derrière le tristement célèbre diamant Cullinan (3106 carats) découvert en Afrique du Sud en 1905 et le Lesedi la Rona (1109 carats) qui a également été trouvé au Botswana en 2015 et vendu pour 53M$.

L’évaluation du diamant aura lieu dans les prochaines semaines, et sa valeur sera certainement stupéfiante. Après tout, la pierre mesure 73 mm de long, 52 mm de large et 27 mm d’épaisseur, ce qui correspond à la taille d’un poing. Ou d’un citron. Ou peut-être même d’une pêche ! Choisissez votre fruit préféré de petite taille pour le comparer ; il ne fait aucun doute que ce diamant est massif. 

Photo Credit: Debswana Diamond Company

« Cette pierre rare et extraordinaire… signifie beaucoup dans le contexte des diamants et du Botswana. Elle apporte de l’espoir à une nation qui se démène », déclare Lynette Armstrong, directrice générale de Debswana. Il s’agit également de la plus grosse pierre de qualité gemmologiste à être dévoilée depuis la création de l’entreprise il y a près de 50 ans.

Le Botswana lui-même bénéficiera de la découverte de ce diamant, puisque 80 % des revenus de Debswana – une coentreprise entre le gouvernement et De Beers – sont versés dans les caisses de l’État sous forme de dividendes, de redevances et de taxes.

Rachel Mothibatsela, porte-parole de Debswana, a déclaré qu’ils « travailleront avec le gouvernement de la République du Botswana et De Beers pour évaluer et vendre le diamant afin de garantir qu’il rapporte un maximum de bénéfices aux habitants du Botswana. »

Le diamant n’a pas encore été baptisé, mais nous sommes certains qu’il s’agira de quelque chose de grandiose et de révolutionnaire, tout comme le diamant lui-même.