Diamants d’Exceptions

Des diamants dans les cheveux: Tout autour des diadèmes

Les diadèmes en diamant sont des accessoires majestueux pour les événements les plus exceptionnels. Inspirez-vous des modèles de la prestigieuse maison française Chaumet, et faites que le glamour et le style soient les vôtres dès aujourd’hui.

À un moment ou à un autre, nous avons tous rêvé de diadème en diamant. Après tout, cette coiffe étincelante donne à son détenteur l’impression d’appartenir à la royauté et la royauté se comporte en conséquence. 

Heureusement, de nos jours, le diadème en diamants n’est plus limité à notre imaginaire. Qu’il soit de style inspiré par l’histoire, un accessoire de haute joaillerie pour mariage moderne ou plus, cette coiffe digne d’une princesse est un véritable emblème du glamour.

Au fait, comment toute cette histoire de diadème en diamants a-t-elle commencé?

L’étymologie du mot « diadème » vient du grec diadema représente une ancienne coiffe portée par les rois perses. À l’origine, symbole de prestige et de pouvoir pour les souverains et les aristocrates, le diadème est devenu un accessoire à la mode de la haute société au tournant du 20e siècle. Fait intéressant: aussi majestueux qu’ils paraissent, les diadèmes ne sont jamais considérés comme des couronnes car ils n’encerclent pas complètement la tête.

Il est quasiment impossible de parler de diadèmes en diamant sans parler de la légendaire maison de joaillerie française Chaumet, qui est à telle point indissociable de cette coiffe que son emblème n’est autre que la représentation d’un diadème. Depuis 1780, date à laquelle la Maison était encore baptisée Nitot & Fils, Chaumet a produit plus de 2000 modèles, tous plus époustouflants les uns que les autres. 

En regardant de plus près, vous remarquerez que certains thèmes sont récurrents à travers les siècles chez Chaumet. Le premier concerne le plus important amateur de la Maison, Napoléon Ier et son adoration pour sa première épouse bien-aimée, Joséphine de Beauharnais qui deux siècles après sa disparition reste l’égérie de Chaumet. Ainsi, la dernière collection de haute joaillerie, Les Ciels de Chaumet et le diadème Étoiles Étoiles sont conçus avec des volutes d’étoiles filantes en diamant, faisant allusion au nom affectueux que Napoléon donnait à celle qu’il considérait être son porte-bonheur, sa bonne étoile: «mon étoile».

De plus, les ornements de tête de la Grèce antique, en forme de bandeau, coiffant statues, athlètes, guerriers et personnalités de haut rang, regorgeant de motifs inspirés par la nature, sont repris sur de nombreux diadèmes Chaumet. Avec son sarment de lierre, le diadème Diane de 67 carats de 2019, fait écho à cette inspiration. 

Abordons à présent la présentation des différents modèles.

Diadème Diane, Chaumet

Peut-être le modèle de diadème le plus «facile à porter», le bandeau ressemble aux bandeaux dont nous avons tous au moins un exemplaire chez nous. Cela étant dit, les nôtres n’ont probablement rien à voir avec le diadème Déesse d’Éternité de 2019 et ses 1840 diamants taille brillant entrelacés.

Diadème Déesse d’Éternité, Chaumet

Le Diadème Aigrette

Faisant reference à une «plume d’aigrette blanche», le nom de diadème «aigrette» remonte aux années folles, quand la tendance était de porter une plume centrale sur le front et de danser le Charleston. Ici, cependant, le plumage de l’oiseau est remplacé par de la haute joaillerie.

Le diadème Joséphine Aigrette Impériale de Chaumet en est un exemple contemporain étonnant. Léger et surélevé, il présente un diamant taille poire de 3 carats entouré de diamants étincelants en goutte dans un sertissage aérien.

Le diadème Soleil Glorieux de Chaumet est encore plus spectaculaire. Composé de cristaux de roche taille cabochon et de diamants taille brillant blancs et jaunes, il abrite en son centre un diamant jaune Fancy Intense Yellow IF taille de 2,51 carats symbolisant le soleil qui deploie des rayons de diamant en supension autour de lui. C’est ce genre de luminescence qui fait la renommée de Chaumet.

Diadème Joséphine Aigrette Impériale, Chaumet
Soleil Glorieux, Chaumet

Le Diadème

Contrairement à l’aigrette, le diadème, mot qui trouve donc ses origines dans le grec ancien, signifiant « lier autour », sertit son décor de diamants tout autour de la coiffe.

Chez Chaumet, plusieurs bijoux de tête patrimoniaux sont appelés diadèmes, dont le diadème aux Epis de blé de 1810, véritable icône pour ses prouesses techniques refletant le concept moderne de modularité; chaque épi de blé peut être détaché et épinglé dans les cheveux d’une femme ou sur ses vêtements.

Un autre exemple, le Diadème aux fuschias, dit Bourbon-Parme, a été créé en 1919 pour un mariage aristocratique prestigieux. Bien qu’il ait fallu près de dix mois entre sa commande et sa livraison, cette pièce, qui comprend des corolles ouvertes et neuf diamants en forme de poire semblant flotter en apesanteur, est un véritable symbole de l’héritage Chaumet et un présage du style Art déco.

Diadème aux Épis de blé, Chaumet
Diadème aux fuschias, dit Bourbon-Parme, Chaumet

Il convient de noter que si la commande d’un diadème semble être une idée merveilleuse, même de nos jours, sa réalisation exige assurément des mois de travail. Il y a juste quelques années, en 2017, l’atelier Chaumet a travaillé 1800 heures sur son diadème Lumières Célestes, qui, outre les diamants blancs et jaunes, comporte 23 perles de culture rondes. La complexité technique de la pièce, par sa conception alambiquée, a nécessité l’utilisation de trois types de sertissage différents («clos», «grain-filet» et «descendu»).

Diadème Lumières Célestes, Chaumet

«De tous les bijoux, les diadèmes ont l’impact le plus déterminant sur l’apparence d’une femme.»

Clare Phillips

Cela dit, de nos jours, l’occasion idéale de revêtir une coiffe en diamant reste le mariage. Rien  n’est plus glamour en accessoires de mariage qu’un diadème. De quoi faire une entrée bien remarquée…

Votre famille possède peut-être un bijou de famille qui pourrait être porté dans la tradition. Ou avez vous la chance d’avoir dans vos connaissances un bijoutier renommé qui vous en prêtera un. Quoi qu’il en soit, à l’époque du renforcement du pouvoir des femmes, un diadème en diamant est un puissant amplificateur d’estime de soi. Comme le dit Jessica Elliott, spécialiste en joaillerie: «Porter un diadème aujourd’hui n’est plus une question de rang, mais une question de mesure, savoir jauger s’il est approprié pour la circonstance.»

«De tous les bijoux, [les diadèmes] ont l’impact le plus déterminant sur l’apparence d’une femme» écrit Clare Phillips, conservatrice au Victoria and Albert Museum, dans le livre qu’elle a co-signé: Chaumet Tiaras: Divine Jewels (Thames & Hudson, 2020). 

Toutefois, le célèbre coiffeur français John Nollet conseille à toute personne voulant porter un diadème d’obtenir les conseils d’un professionnel avant d’essayer de le fixer elle-même; le fait de savoir que la coiffure restera en place permet de la porter avec assurance. «Pour arborer un diadème, il faut marcher comme si vous n’en portiez pas» explique Nollet. Parmi les exemples notables, on peut citer Son Altesse Royale, la Duchesse de Cambridge qui porte le sien sur des cheveux détachés, ou Cersei Lannister, la Reine des Sept Royaumes, qui a l’air si intense avec ses cheveux courts et blonds dans Game of Thrones.

C’est grâce à une apparence un peu nonchalante que les diadèmes peuvent être portés aujourd’hui. Il suffit d’une petite dose de cheveux en pagaille et une discrète touche de provocation. Si jamais vous en avez un sur la tête, ayez l’air naturel, le menton levé. Portez-le avec grâce, pas comme un fardeau.