Diamants d’Exception

L’Époustouflante vente d’Artcurial à Monaco.

La maison de vente aux enchères Artcurial nous invite à sa vente estivale de joaillerie les 18, 19 et 20 juillet à Monte-Carlo.

By | |

Tout d’abord, il faut souligner que cette vente est éblouissante. En effet, ce sont plus de 450 bijoux aux signatures prestigieuses, de pierres rares souvent exceptionnelles et de beaux bijoux anciens qui sont proposés.

Ainsi, parmi les gemmes d’exceptions on est saisi par la beauté de ce diamant de 17,50 carats. Le diamant, « La plus belle des productions de la nature » comme le décrit si bien Jean-Baptiste Tavernier au XVIIe siècle, est ici présenté sous la forme d’une belle taille émeraude, de qualité D VVS1 et de type IIa. Mentionnons que le diamant de type IIa est considéré comme le plus pur chimiquement parmi les diamants.

Nul doute que cette pierre rare va séduire les acquéreurs fortunés.

Poursuivons avec cette autre bague d’exception. En platine, elle est ornée d’un diamant jaune intense de taille radiant de 12,39 carats, rehaussé par deux diamants triangulaires. Précisons que ce diamant de couleur naturelle Fancy Intense Yellow est d’une pureté parfaite, Internally flawless.

Ensuite, ce bracelet remarquable. En platine et or jaune, il est orné de deux belles émeraudes de Colombie, rectangulaires à pans, intercalées de trois diamants carrés à pans, l’ensemble encadré d’une rivière de diamants taillés en baguette, en fuseau et en flèche.
Cette merveille est réalisée par l’artisan joaillier Guillemin & Soulaine, connu pour avoir travaillé pour de grands joailliers comme Harry Winston, Bulgari ou encore Boucheron. Aussi, comme on peut s’y attendre la réalisation est d’une grande qualité.

Toujours de Guillemin & Soulaine, on retiendra également cet important collier draperie de 1970. Tout en platine et or gris, il est orné de saphirs et de diamants taillés en brillant ou en poire, les liens ajourés sont sertis de diamants baguette. C’est un collier très haute joaillerie dont le style rappelle celui des plus grands noms de la célèbre Place Vendôme.

Par ailleurs, cette vente présente de beaux bijoux anciens comme ceux de l’Art Nouveau. En effet, cette période est toujours aussi très prisée. La souplesse du style exprime une certaine sensibilité, les lignes sont fluides et les ornements floraux sont voluptueux. Comme cette broche en argent et or jaune. Faite de volutes serties de diamants taillés à l’ancienne et en rose, dont un diamant plus important au son centre, encadré par deux motifs de feuillagés émaillés vert-orangé, le centre émaillé « plique-à-jour ». C’est un bijou typique de l’époque Art Nouveau.

On peut tout à fait y joindre cette superbe plaque de cou de la même époque. Elle est composée d’une monture en argent et or rose articulée. Cette belle réalisation de l’Art Nouveau présente un décor feuillagé et ajouré, les feuilles sont serties de diamants taillés à l’ancienne, partiellement émaillées rose-vert en « plique-à- jour ». À noter que les extrémités sont rehaussées de perles probablement fines.
La technique de l’émail « plique-à-jour » est typique de cette période, elle est aussi appelée technique du vitrail. De plus, elle apporte un effet de légèreté par sa transparence car les émaux n’ont pas de fond métallique. Ainsi, cet art complexe a permis de réaliser des pièces de joaillerie d’exceptions comme celle de René Lalique.

D’autres très belles pièces de joaillerie sont à découvrir lors de cette vente.
En résumé, c’est un rendez-vous estival de trois jours à ne surtout pas manquer.

__


Crédit Photos : Artcurial / Laurent Legendre pour le Studio Sebert