Diamants d’Exception

La haute joaillerie brille de mille feux à Paris

En marge de la semaine dédiée aux présentations de haute couture printemps-été 2022, les maisons de la place Vendôme ont dévoilé leurs nouvelles créations de haute joaillerie. Toutes mettent le diamant en relief avec virtuosité.

Les présentations de haute joaillerie sont devenues depuis 15 ans un moment incontournable de la semaine de la haute couture parisienne. Il faut dire que les deux disciplines intéressent une même clientèle internationale férue d’excellence et de savoir-faire français. Le premier rendez-vous de l’année 2022 est à la hauteur des attentes. En effet, malgré les restrictions liées à la pandémie, l’immense majorité des grandes maisons de joaillerie ont répondu présente à l’exception de Van Cleef & Arpels qui propose néanmoins une exposition en hommage à la couture au sein de sa galerie du patrimoine. Première constatation : le diamant régnait en maitre dans ces collections où la reine des pierres précieuses révélait l’intensité de ses feux au cœur de pièces uniques sollicitant des artisanats rares. Pas de minimalisme : place à une flamboyance conjuguant raffinement et recherche créative : l’heure est incontestablement à la rêverie et à l’émerveillement.

Chanel

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry chanel necklace
Collier ABSOLU N°5 en or blanc et diamants. 
1 diamant taille brillant 5,01 cts D IF.
1 diamant taille brillant 2,50 cts D IF.
Paris Couture Week 2022 diamond jewelry chanel ring
Bague ABSOLU N°5 en or blanc et diamants. 
1 diamant taille brillant 10,06 cts D FL.
1 diamant taille brillant 1,05 ct D IF

Avant la présentation, en juillet prochain, d’une vaste collection célébrant les 80 ans de la haute joaillerie Chanel, la maison de la rue Cambon dévoile à ses clients privilégiés un opus inédit de la collection n° 5 dédié au célèbre parfum du même nom. Imaginé par Patrice Leguéreau, Directeur de Creation Joaillerie de Chanel, ce « chapitre 3 » reunit une fois encore deux univers : celui de 1921, date à laquelle la créatrice revolutionne le monde de la parfumerie avec une fragrance moderne au flacon épuré, et celui de 1932, année durant laquelle Mademoiselle bouleverse les codes de la Haute Joaillerie française grâce à une seule et unique collection destinée à rendre tout son lustre au marché du diamant. Le panache de ses nouvelles créations s’exprime par un florilège de diamants blancs et une myriade de sertis mobilisés pour figurer les fleurs utilisées dans la composition du parfum. Les volumes délicats du jasmin de Grasse, de la rose de mai et de l’ylang-ylang sont réunis dans des compositions généreuses qui attestent l’ingéniosité des ateliers parisiens de la maison.

Chaumet

Deferlante Necklace
Collection Déferlante de Chaumet
Collier Déferlante en or blanc, serti de deux diamants D VVS1 poire de 3,57 & 1,05 carats, d’un diamant D VVS2 taille émeraude de 1,56 carats, d’un diamant E VVS1 taille émeraude de 1,54 carats, d’un diamant E VVS2 taille émeraude de 1,54 carats, d’un diamant D VVS1 taille émeraude de 1,51 carats, d’un diamant F VVS2 carré de 0,70 carat et de diamants taille brillant, taille princesse, poire, carré et baguette.
Crédit photo: Chaumet haute joaillerie

La pandémie n’a pas non plus porté préjudice à Chaumet où le nombre de clients a augmenté sur tous les marchés tandis que les commandes spéciales doublaient en moins de trois ans. Les amoureux de la vénérable maison se réjouiront de découvrir cette collection capsule, baptisée Deferlante, qui concentre toutes les signatures du joaillier de Napoleon et de Joséphine. Le mouvement de l’eau inspire aux ateliers du 12, place vendome des compositions aériennes : notamment un collier à trois rangs où les diamants roulent jusqu’au décoletté. Parmi eux, un superbe diamant poire de 3,57 carats, taille préférée de Joséphine à qui elle rappellait les goutellettes de rosée : Offrant ici une pointe bien centrée et une ligne d’épaules parfaitement placée, elle articule avec élégance la vie de la pièce. L’utilisation du fil couteau et la virtuosité d’un sertissage réduit à trois griffes renforce incontestablement la délicatesse de ces créations qui tranforment le diamant en jaillissement lumineux.

Boucheron

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry boucheron
Boucheron Haute Joaillerie

Boucheron présente traditionnellement en janvier une collection qui met à l’honneur des thèmes majeurs issus du patrimoine de la première maison de la place Vendôme. Helene Poulit Dusquene, CEO du joaillier et Claire Choisne, directrice des créations n’ont pas dérogé à cette règle en ressuscitant avec brio un chapitre légendaire de l’histoire du joaillier : la célèbre commande du Maharadja de Patiala, venu à Paris en aout 1928, au Ritz, avec ses quarante serviteurs. Escorté de gardes sikhs qui portaient six coffres de fers contenant des diamants, des rubis, des émeraudes, des perles par milliers, Bhupindar Singh avait été accueilli par Louis, le fils de Frédéric Boucheron. 149 dessins avaient été réalisés. Ils ont donné naissance à des parures inoubliables. La plus importante commande spéciale de toute l’histoire de la place Vendôme !

« Cette commande du Maharajah de Patiala relève du conte de fées, elle m’a toujours fait rêver, confie Claire Choisne. Le studio de création a transposé ses archives au XXIème siècle en les réinventant pour les Maharanis et Maharajahs d’aujourd’hui.

Claire Choisne a fait le choix radical de la pureté par le blanc et la transparence, exprimé par le diamant et le cristal de roche, avec des jeux d’echelle qui conviennent aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Parmi les nombreux chefs d’œuvre de la collection, on retiendra notamment les volutes ornemantales du New Sparpech – un « ornement de turban » qui devient un bijou de cheveux ou une broche : une interprétation contemporaine des aigrettes ou les volutes sont soulignés par la présence de diamants taille rose.

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry boucheron
Majestic Lotus
Collection Histoire de Style New Maharajahs.
Collier New Maharani serti d’un diamant coussin de 4,08 ct, pavé de diamants et de cristal de roche, sur or blanc.

Collier dans la tradition du multiporté.
Credit photo: Boucheron Haute joaillerie
Paris Couture Week 2022 diamond jewelry boucheron
New Sarpech
Volutes Ornementales.
Bijou de cheveux sertie d’un diamant taille rose de 1,27 ct, d’un diamant taille rose de 0,68 ct, pavée de diamants, sur or blanc.

Bijou de cheveux dans la tradition du multiporté
Credit photo: Boucheron Haute joaillerie

Le collier New Maharani cristal offre également un jeu de transparence et de brillance hors du commun grâce à l’utilisation de la technique traditionnelle de la glyptique. Célébrant le motif floral du lotus, un choker monochrome, transformable en version ruban, dessine sur la peau une dentelle de diamant où brille un diamant central, taille coussin, de 4,08 carats.

« Pour que ce motif ne soit pas trop dense, nous avons ciselé les proportions par le vide et nous avons associé les diamants à du cristal de roche, » précise Claire Choisne. Le resultat est à la fois majestueux et contemporain. Le nec plus ultra !

Piaget

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry piaget
Piaget Haute Joaillerie

Christophe Bourrié, qui dirige depuis juillet 2019 le prestigieux département haute joaillerie de Piaget, assume et revendique le statut si singulier de cette maison suisse. « On aime être une marque ‘niche’. C’est un luxe qui nous permet de travailler avec la meilleure qualité de pierres imaginable. Nos collections font entre 80 et 120 pièces : cette taille raisonnable offre la possibilité de trouver les plus gemmes les plus rares et les recherchées. »
Le résultat de cette exigence est visible dans la collection de haute joaillerie Extraordary light. La maison présente à Paris cette semaine le troisieme et dernier opus de cette collection qui fait la part belle aux pierres de connaisseurs.

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry piaget
Piaget Haute Joaillerie

A noter : Piaget dispose depuis cinq ans de son propre laboratoire de gemmologie. Cette particularité quasi-unique renforce la capacité de la maison à retravailler les pierres, d’une part pour leur donner une taille spécifique et d’autre part pour les intégrer dans des appairages.

Louis Vuitton

Paris Couture Week 2022 diamond jewelry louis vuitton
Collection Louis Vuiton Bravery II
Chocker Mini Malle, or blanc, diamants dont 1 diamonds taille LV Monogram StarCho

La maison de luxe s’impose dans le monde de la haute joaillerie grace à des collections sensuelles qui s’inscrivent dans l’art du voyage et qui mettent en avant une grammaire minérale rigoureuse : pierres sans inclusions, d’une grande pureté – loop clean – de tailles spécifiques sans facettages excessifs (ce qui signifie que le brut est d’excellente qualité au départ). C’est au prix de ces nombreux efforts qu’on éveille la curiosité des connaisseurs et des collectionneurs, surtout quand les pièces uniques dépassent le prix symbolique du million d’euros. Les créations présentées à Paris en janvier constituent le deuxieme volet de la collection Bravery présentée l’été dernier à Monaco, en hommage au bicentenaire de la naissance de Louis Vuitton. « Avec ce deuxieme volet, nous célébrons l’invention de la malle avec tous les éléments identitaires qui la constituent. C’est une nouvelle signature Louis Vuitton que nous introduisons dans la Haute Joaillerie. » confirme Francesca Amfitheatrof, directrice artistique de la joaillerie et de l’horlogerie Louis Vuitton.

Seule parure monochrome, la Mini Malle traduit en or blanc et diamants la forme géométrique de la Petite Malle créée par la Maison en 2014. Un choker animé de maillons serrés (idéal pour un thème masculin-féminin) se compose ainsi de trois Mini Malles ornées de trois diamants LV Monogram Star dont un de 3,34 carats. Une chevalière arbore une marqueterie de diamants taille baguettes et brillants où brille un diamant LV Monogram Star de 1,55 carats. Audacieux et singulier.

Cartier

Signe qui ne trompe pas : 2021, et tout spécialement son dernier trimestre, a été une année triomphale pour la joaillerie française qui a enregistré des chiffres de ventes record, toute catégorie confondue. La maison Cartier, n°1 mondial du secteur, n’a évidemment pas échappé à cette euphorie qui d’une part prouve le statut de valeur refuge de ses créations, et qui, d’autre part, salue le prestige sans cesse renouvelé de sa signature. Cette suprématie est largement mise en relief en ce début d’année avec la présentation, à Paris, d’un troisième acte de la collection Sixième sens qui avait été dévoilée aux clients l’été dernier sur les rives du lac de Come. Trente pièces uniques d’une fluidité stupéfiante offrent une démonstration de virtuosité portée à son plus haut degré d’exigence par l’emploi de trompe l’œil, d’effets de perspective et de superpositions. La maison privilégie par-dessus tout le rythme, le relief et le mouvement pour un plaisir multi sensoriel.

Les pierres d’exception se caractérisent par le charme de leur couleur comme ce diamant bleu fancy vivid de 2,07 carats qui beneficie d’une taille rhombus aussi rare qu’ensorcelante. Ce diamant au couleur de l’ocean dialogue notamment avec un remarquable diamant taille pear de 8,45 carat D IF et un exquis diamant taille emeraude de 1.59 carts E IF au cœur d’un collier transformable, dans la grande tradition de la maison, et dont le motif central peut etre détaché en broche.